p-contacts.jpg
cote_main_gauche.jpg

équipe |  contact
traitgrisbis
 
Compagnie Nocturne
24 rue du marché
34 800 Clermont l'Hérault
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Luc Sabot, comédien et metteur en scène
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | 06 89 33 08 17
Agnès Libbra, chargée de diffusion
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | 06 32 59 83 91
traitgrisbis
LucSabot
Luc  Sabot   comédien, metteur en scène
Né en 1974, il se forme initialement au saxophone au Conservatoire de Salon de Provence et à la direction d'orchestre à la Fédération musicale du Rhône. Il a assisté P. Souillot à la direction des orchestres du CNR de Montpellier. Il a été saxophoniste sous la direction de E. Cayrol, P. Fournier, J-L. Lucidi. Il a dirigé les Orchestres de l'Assovac Paris. Il a composé et/ou dirigé les musiques de spectacles pour Jean-Marc Bourg, Mathias Beyler, Stéphan  Delon, Jean-Claude Fall,  Muriel Piqué, ou pour ses propres mises en scène. Il est aussi saxophoniste dans des spectacles de théâtre et collabore souvent au travail de chœur. Il a été professeur de l'UV musique du DE de danse.
Il se forme parallèlement au Conservatoire d'Art Dramatique de Montpellier avec Ariel Garcia-Valdès, Jacques Echantillon, Jacques Nichet, Yves Ferry, Jean-Marc Bourg, Michel Touraille, HeideTegeder... Il est comédien sous la direction de Jean-Marc Bourg, Moni Grégo, Bernard Colmet, Michel Touraille, Lila Greene, Cécile Marmouget, Fanny Rudelle et Stéfan Delon.
De 2001 à 2009, il est artiste permanent au CDN Montpellier Languedoc-Roussillon, alors "Théâtre des Treize Vents". Il y joue sous la direction Jean-Claude Fall dans ses diverses créations, et l'assiste pour Luisa Miller de G.Verdi, et dans des stages (notamment sur J-L. Lagarce). C'est là qu'il imagine Marx Matériau d'après l'œuvre de Karl Marx, mis en scène par Jacques Allaire, spectacle qui joue encore aujourd'hui.
C'est là aussi qu'il met en scène Derniers remords avant l'oubli de Jean-Luc Lagarce (et joue Antoine).
Avec la Compagnie Nocturne, qu'il crée en 1997, il met en scène (et joue dans la plupart des spectacles) Le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo, Notre pain quotidien de Gesine Danckwart, Britannicus de Jean Racine, La voix humaine de Jean Cocteau, Paroles d'après Philippe Minyana, Eugène Durif, Eduardo Manet, Enzo Cormann, Jean-Michel Ribes. Il écrit et joue Bloc à bloc mis en scène par Mathias Beyler, et joue dans Le voyage d'Alphonse écrit et mis en scène par Anne-Eve Seignalet.
De 2009 à 2013, la Compagnie Nocturne est en résidence au Théâtre de Clermont l'Hérault, alors Scène Conventionnée pour les écritures poétiques et scéniques. Il y mène un projet d'implantation sur le territoire du Clermontais, notamment avec les Lectures Ambulantes. C'est aussi pendant cette période qu'il affirme résolument son travail autour de la langue, du corps et de l'espace, avec notamment ses mises en scène du Pays lointain de Jean-Luc Lagarce en 2011 (dans laquelle il joue également), et Des lambeaux noirs dans l'eau du bain de Sébastien Joanniez en 2013, avec Lila Greene et Pascale Houbin. La collaboration avec Sébastien Joanniez se poursuit en 2014 avec la création d'Évaporés, spectacle pour lequel ils sont l'un metteur en scène, l'autre auteur, et tous deux comédiens.
En 2015 et 2016, il entame la création des Grandes Bouches de François Chaffin. Il revient ainsi à un texte plus politique et réalise un projet ancien, celui d'un spectacle musical. En 2017, il poursuit son exploration du théâtre musical avec la préparation de Connais-tu l'heure de la fin de la nuit - diptyque construit à partir de Matin Brun de Franck Pavloff et Rosa de Samuel Gallet - et La Religion du capital de Paul Lafargue, pour l'horizon 2018.
traitgris
Vasseur270x175
Catherine Vasseur  collaboratrice artistique
La naissance en 1962, pas loin de la mer, tout près de la sidérurgie et de la mine. Diverses explorations professionnelles et un peu après, rencontre théâtrale et pédagogique fondatrice avec Luc Faugère.
Comédienne, elle fait partie pendant 8 ans du groupe des Géotrupes mené par Christian Esnay. Elle travaille aussi sous la direction de Perrine Griselin, Stefan Delon, Jean-Marc Bourg, Gerhard Bauer, Yves Ferry, Moni Grégo et de la chorégraphe Lila Greene. Son goût très prononcé pour le frottement avec l'écriture contemporaine trouve sa place dans la création de la Compagnie 1057 Roses avec l'écrivain et auteur dramatique Jean Cagnard, avec lequel elle crée notamment Au pied du Fujiyama (2015), La distance qui nous sépare du prochain poème (2013), De mes yeux la prunelle (2007), La chambre à air (2007), La valise qui contenait des chiens (2005).
Elle est également metteur en scène et collaboratrice artistique. Elle est notamment collaboratrice artistique de Luc Sabot pour Le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo (2007), Le Pays lointain de Jean-Luc Lagarce (2011) et Les Grandes Bouches de François Chaffin (création 2016).
Elle collabore également à certaines créations de l'Opéra Junior, en préparant les jeunes interprètes à la présence scénique, au jeu théâtral associé au chant, et aux mises en scène de celles-ci. Par ailleurs, elle dirige des travaux de sensibilisation au théâtre en école primaire, collège et lycée pour l'Opéra National de Montpellier et met en espace des lectures dramatiques avec le jeune public (textes dramatiques contemporains) pour le CDN Montpellier L-R. Enfin, elle réalise régulièrement des travaux de mise en scène dans le cadre de groupes de pratique amateur.
traitgris
JulieValette
Julie Valette  éclairagiste et régisseuse lumière 
De 2005 à 2014, elle est éclairagiste, régisseuse et assistante à la scénographie pour Florence Bernad au sein du Groupe Noces (danse contemporaine), notamment pour les spectacles Montagne (2013), Pogo (2010), Du sirop dans l'eau (2005). Elle travaille également auprès d'Elsa Gély (chanson) et pour la Cie internationale Emanuel Gat dance. Eclairagiste et régisseuse de tournée de 1999 à 2014 pour la compagnie Al Masîra (danse orientale contemporaine), elle en accompagne les spectacles au Yémen, Japon, Burkina Faso... Elle est également régisseuse lumière du Théâtre de Nîmes depuis 2010 et travaille régulièrement au Festival d'Avignon. Elle rencontre le travail de la compagnie Nocturne dès 2001 : elle est alors danseuse et chorégraphe dans Les cabarets modernes, orchestrés par Luc Sabot, alors en résidence au Théâtre Iséion à Montpellier. Elle rejoint la  Compagnie Nocturne en 2014 en tant qu'éclairagiste et régisseuse lumière pour la création des lumières d'Evaporés, puis celles des Grandes Bouches, Connais-tu l'heure de la fin de la nuit...
traitgris
DavidMICHEL-photoNicolasEvesque
David Michel régisseur son
Attiré par les technologies, David Michel suit une formation en Génie électrique. Mais après six mois de travail en atelier, il se rend vite compte que le monde de l'Industrie n'est pas fait pour lui. Il revient alors vers sa passion, la musique, et étudie la musicologie : histoire de l'Art, théorie de l'écriture musicale, ethnomusicologie...
Son goût pour la technologie toujours bien présent, il concilie naturellement ces deux domaines en s'orientant vers la technique du son. Il suit ainsi la formation de Technicien du spectacle vivant à Montpellier, développant ainsi les savoir-faire des métiers de technicien son, lumière et plateau. Il pratique depuis plus de 10 ans le métier de régisseur son avec passion, sonorisant des centaines de concerts de tous styles, cherchant toujours à se rapprocher de la 
dynamique musicale, adoptant une approche qui va du renfort acoustique à une musique totalement amplifiée, jouant avec les effets et sur les équilibres. Son travail s'est également porté sur de nombreuses pièces de théâtre. Pour la création, il travaille le son telle une matière, modèle des images, des textures, joue sur la spatialisation afin créer des ambiances, transmettre des émotions. Il rejoint la compagnie Nocturne en 2016 pour la création des Grandes Bouches, puis Connais-tu l'heure de la fin de la nuit...
traitgris
Agnès Libbra | accompagnement des projets, diffusion
Après un DEA en Histoire, avec une orientation spécifique sur l'histoire des représentations cinématographiques de la ville de Marseille, elle est rédactrice dans différentes revues historiques et culturelles. Puis elle se tourne vers l'accompagnement d'artistes, d'abord dans le domaine des arts plastiques, puis celui du spectacle vivant. Elle travaille ainsi pour la diffusion des spectacles et le développement des projets avec la compagnie L'entreprise - François Cervantes à Marseille. A Montpellier, elle rejoint pour les mêmes missions la compagnie Labyrinthes - Jean-Marc Bourg.
De 2010 à 2014, elle est en charge de la communication, des relations presse et publiques au Théâtre de Clermont l'Hérault. C'est là qu'elle rencontre le travail de Luc Sabot, alors en résidence. Elle partage aujourd'hui son activité entre la compagnie Nocturne, qu'elle rejoint en septembre 2013 et d'autres missions auprès de festivals, structures culturelles (sortieOuest, Festival Les Nuits del Catet...).