p-accueil.jpg
cote_main_gauche.jpg

 

          
Nous voulons provoquer la curiosité plutôt que servir une consommation culturelle convenue qui, sous l’étendard du divertissement, revêt les habits de la diversion, dans une accumulation de clichés ou de représentations grotesques du monde.
C’est une démarche compliquée parce qu’elle se heurte sans cesse à une série d’accusations démagogiques et sans fondements, dressées comme des boucliers inébranlables devant ce théâtre qui serait élitiste ou réservé aux initiés.
C’est au quotidien qu’il faut défendre notre ambition et n’en pas démordre. C’est un travail laborieux, parfois gratifiant, parfois raté. C’est celui que nous menons pour conserver au verbe sa capacité de jubilation et de liberté.
traitgrisbis
 
Prochains rendez-vous... -
   
-
LesGrandesBouches5747 MarcGinot
-
vendredi 24 février 21h
Le Sonambule, Gignac (34) / 04 67 56 10 32
-
texte François Chaffin (éditions Lansman 2003) / mise en scène Luc Sabot
avec Antonin Grob (guitare), Raphaël Charpentier (batterie) et Luc Sabot
collaboration artsitique Catherine Vasseur / lumières Julie Valette
son David Michel / photo Marc Ginot
-
Politique, publicitaire, spéculateur, artiste, sportif, mass-média, militaire...
Les Grandes Bouches, figures béantes des pouvoirs qui parlent pour nous. Elles ont le verbe large, le discours profus et tonitruant. Elles prennent la parole au-dessus des humanités muettes, consentantes, parfois stupéfaites. Les Grandes Bouches,  un spectacle musical pour un comédien, un guitariste, un batteur et un dictaphone. Sur scène, on les fait  frémir, bouillir, swinguer et même chanter. On libère l’humour corrosif de leur écriture, on tente parfois (mais c’est dur !) de leur donner un peu de douceur et d’humanité, on les hurle sans retenue, on fait claquer la précision de leur langue, avec rage et jubilation. 
Le théâtre est peut-être le seul cri de nos résistances. 
-
"Luc Sabot a la belle idée de porter ces monologues à la scène sous la forme d'un concert théâtralisé. (...) Systématique dans son cheminement, la proposition des Grandes Bouches affirme son caractère théorique, proclame son ambition politique. Mais son traitement musical vif et la performance dramatique, pour le coup, dégueulent d'une vitalité et d'une honnêteté telles qu'elles donnent une âme aux idées, et le frisson à la réflexion." (Jérémy Bernède, Midi Libre, décembre 2016)

 

 

>>> toutes les dates en page où / quand